Mettre la santé des salariés au cœur de votre stratégie RH : Un pari gagnant pour votre entreprise

Une tribune cosignée par : 

  • Caroline HONDRÉ : Directrice générale d’International SOS France  leader mondial de la maîtrise des risques de santé et de sécurité, le groupe conseille et déploie des solutions sur-mesure pour les organisations dans la protection de tous leurs collaborateurs. 35 ans d’expérience acquise à travers les 90 pays du monde dans lesquels nous sommes présents, les 229 régions et territoires dans lesquels nous opérons à travers le monde, avec le concours de nos 1400 médecins et 200 experts en sécurité.
  • et Audrey RICHARD : DRH du Groupe Up et Présidente de l’ANDRH association loi 1901 au service des professionnels des ressources humaines représentant les entreprises et organisations de tous secteurs d’activité et de toutes tailles, publiques et privées, nationales et internationales.

 

Santé : Les salariés attendent davantage de leur entreprise

La santé est aujourd’hui la préoccupation première des salariés en entreprise.

Si 62% d’entre eux se considèrent en bonne santé physique, ils sont à peine plus d’un sur deux à juger satisfaisante leur santé psychologique.

La crise sanitaire a ainsi renforcé leurs attentes vis-à-vis de leurs employeurs afin de les protéger et les DRH se sont retrouvées en première ligne pour répondre à leurs besoins.

Pourtant, malgré l’intérêt largement partagé sur le sujet et la confiance accordée par plus d’un salarié sur deux à leurs entreprises pour leur santé, les mesures d’accompagnement sont encore peu répandues et touchent à peine un quart des salariés.

La pandémie a donné une nouvelle dimension à l’obligation de protection. Elle doit inciter les entreprises à développer une logique de prévention.



 Les entreprises doivent basculer vers une logique de prévention

L’imprévoyance coûte cher et l’entreprise est dans son rôle en tentant de limiter le risque sanitaire plutôt qu’en cherchant à le traiter. Il est temps de prendre les devants.

En misant sur le capital humain sur le long terme, les DRH garantissent la motivation et l’engagement des collaborateurs : deux facteurs clés d’une relance pérenne.

Pour créer un environnement de travail favorable aux salariés, le point de départ réside dans l’évaluation des risques propres à chaque entreprise.

Car chaque entreprise aura sa propre cartographie des risques et chaque risque sera à anticiper grâce à un programme de santé personnalisé et adapté. Par exemple, quand certaines proposeront une campagne de vaccination contre la grippe saisonnière, d’autres développeront des formations destinées à réduire les risques associés aux troubles musculo-squelettiques (TMS).

Légitimité, limitation du coût pour l’entreprise et pour la collectivité, il est temps pour nous DRH, Directions générales et chefs d’entreprises de basculer dans une logique de prévention en proposant à nos salariés un programme santé adapté à nos besoins.