Forte augmentation des demandes des organisations pour la reprise de leurs déplacements

Communiqué de presse - Paris, le 4 juin 2020.

  • 77% des professionnels interrogés en France envisagent un déplacement professionnel en Europe dans les trois prochains mois. 65% d’entre eux envisagent la reprise dans les trois mois¹ à l’international hors d’Europe.
  • Les demandes de renseignements et de soutien aux services de sécurité d’International SOS ont plus que doublé avec le COVID-19
  • Les organisations font face à de nouveaux défis en matière de sécurité dans le cadre de la reprise d’activité. Plus que jamais le cadre stratégique des politiques de voyage prend son sens

Alors que la reprise de l’activité économique s’accélère en France et dans la plupart de pays européens, les équipes d’International SOS basées à Paris constatent une augmentation des demandes d’information de leurs clients sur la possibilité de reprendre les voyages d’affaires. En parallèle et à échelle internationale, le nombre de réservations centralisées sur notre application de localisation Tracker² a doublé entre avril et mai 2020.

Par ailleurs, 77% des professionnels interrogés par International SOS envisagent un déplacement en Europe dans les trois prochains mois (41% l’envisageant même dans moins d’un mois) et 65% hors d’Europe (dont 32% d’ici un mois). En termes de voyages internationaux, les cinq principales destinations envisagées sont les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, les Pays-Bas, l’Allemagne et le Qatar³. 

Dans ce contexte de reprise de l’activité à l’international et face à l'augmentation exponentielle des cas de sécurité liés au COVID-19 pendant la pandémie, International SOS met en lumière trois nouveaux défis en matière de sécurité. Ceux-ci s'ajoutent aux problèmes de sécurité sous-jacents dont le développement sera sûrement favorisé par le contexte de la pandémie.

Cécile Caplin, Responsable Sûreté France, a déclaré : « 75% des cas de sécurité que nous avons eu à traiter ces derniers mois étaient liés directement au COVID-19, ce qui a fait doubler le total de demandes mensuelles. Des endroits auparavant considérés comme à risque sécuritaire faible sont confrontés à des nouveaux enjeux. De nombreux pays ont vu l’environnement se détériorer en raison de la pandémie et des risques préexistants sont exacerbés. Ces derniers sont notamment associés aux disparités économiques croissantes ainsi qu’à la polarisation politique des acteurs, cela accentuera encore la tension sécuritaire. Il est clair que les équipes de sureté joueront un rôle essentiel lors du retour à la « nouvelle normalité » dans les lieux de travail, les mesures de confinement commençant à s’assouplir dans de nombreux pays. La visibilité du nouveau statut de sureté dans l'environnement actuel sera essentielle pour le retour à des opérations sûres et durables. »

Risques émergents en matière de sécurité :

  • Troubles sociaux et délinquance - la récession économique mondiale, dû en partie aux mesures de restrictions de déplacements tant au niveau domestique qu’international, de la perturbation des chaînes de production et d'approvisionnement ainsi que les fermetures définitives de certaines entreprises entraînera une augmentation des mouvements de protestations et de la délinquance dans certains pays.
  • Sentiment antigouvernemental – il est alimenté par la perception que les décisions de gestion de la crise COVID-19 par les autorités ne sont pas adaptées, ainsi que par l’augmentation très forte du chômage. La montée des mouvements contestataires est susceptible de remettre en cause l’ordre établi en particuliers dans les sociétés polarisées.
  • Xénophobie – la poussée de mouvements populistes et nationalistes est accompagnée de discours xénophobes accusant certaines populations de propager le virus ou encore d’avoir accès à des médicaments ou des produits de première nécessité.

Les risques de sécurité sous-jacents ou préexistants qui pourront être exacerbés par la crise comprennent :

  • La violence politique, y compris le terrorisme, troubles insurrectionnels, manifestations violentes
  • L'agitation sociale, y compris la violence sectaire, communautaire et ethnique
  • La criminalité violente et la délinquance
  • L'efficacité des services de sécurité et des forces de l’ordre

Dans ce contexte, la mise en place et l’adaptation de la politique de voyage des organisations est plus que jamais une nécessité. Un déplacement est désormais soumis à la situation épidémique du pays de départ et du pays de destination, à l’accès aux soins et aux mesures restrictives qu’impose ce dernier. Il est important également de se préparer à faire un retour en arrière en cas de nouveau pic épidémique ou de détérioration de la situation sécuritaire.

Pour obtenir des ressources et des informations actualisées sur l'épidémie de COVID-19, cliquez ici.

¹ Sondage mené en Mai 2020 auprès de 273 répondants, responsables des ressources humaines, des risques, des voyages, de la santé et de la sécurité d’organisations, à une question portant sur leur sentiment vis-à-vis de la reprise des déplacements en Europe et hors Europe.

² Tracker est la solution International SOS de localisation et de communication qui permet de localiser les collaborateurs dans le monde sur la base de leurs itinéraires de déplacement, de leur localisation proactive ou de l'enregistrement de leurs missions d'expatriation. 

³ Source Tracker, échelle internationale, données extraites le 26 Mai 2020.

 

À propos du groupe International SOS

Le Groupe International SOS protège vos collaborateurs dans le monde entier grâce à des solutions personnalisées de gestion des risques santé et sécurité, des programmes de bien-être au travail dans le but d’accompagner votre croissance et optimiser votre productivité.

En cas de phénomène climatique extrême, d’épidémie ou d’incident sécuritaire, nous vous apportons soutien immédiat et tranquillité d’esprit. A travers nos solutions technologiques et notre expertise médicale préventive, vous recevrez des recommandations efficaces, en temps réel ainsi qu’un soutien de qualité sur le terrain. Nos clients partenaires répondent à leurs obligations de Devoir de Protection, tout en conjuguant résilience, continuité d’activité et développement durable.

Fondé en 1985, le Groupe International SOS représente 10 000 experts multiculturels de la santé, de la sécurité et de la logistique dédiés au soutien et à l'assistance de nos clients, dans 85 pays, 24h/24 et 7j/7 et à travers 1 000 sites. 11 000 organisations nous font confiance : grandes entreprises, entreprises de taille intermédiaire, organisations gouvernementales ou non-gouvernementales et établissements d’enseignement.