Deuxième vague : quelles mesures de santé mettre en place dans l'entreprise ?

Gestion des flux des salariés, équipements de protection individuelle, dépistage PCR, gestion des cas contacts COVID-19... : le contexte de la crise sanitaire questionne les organisations sur la définition des modalités de travail sur site.

Comment appliquer les protocoles sanitaires et quelles mesures mettre en place pour la santé et la protection des salariés ? Comment rassurer les salariés ? Quels outils pour simplifier le travail des managers et des RH ?

 salariés covid19


Santé au travail : une forte attente des salariés pour une action de l'entreprise

Les attentes des salariés en matière de santé au travail et de protection ont évolué de manière significative depuis le début de la crise sanitaire de la COVID-19.

Dans une étude publiée en Mai 2020 par l’IFOP*, il apparaît maintenant comme une évidence que l’entreprise doit contribuer à l’amélioration de la santé et du bien-être de ses salariés en complément de l’Etat. Ainsi, les salariés attendent de l’entreprise qu’elle mette en place des mesures pratiques de prévention en santé telles que la fourniture de matériel médical pour se protéger (84%) ,de l’aide pour certaines démarches administratives (72%), des informations fiables sur la situation sanitaire en cours (61%).1

Comment apporter soutien et réassurance aux salariés ?

On note au sein des salariés des comportements variables : angoisses et craintes de retourner sur le lieu de travail suite à une longue période de télétravail, fragilités psychologiques liées au stress du contexte, fragilités liées à une maladie préexistante ou à l’environnement familial sont autant de facteurs qui peuvent déstabiliser les salariés et les empêcher de travailler sereinement. Cela se manifeste par l’expression grandissante de leur besoin en soutien et en réassurance.1

L’employeur se doit donc d’instaurer un climat de confiance et de dialogue social. Parmi les dispositifs de santé au travail déployés chez les clients d’International SOS, on peut en citer plusieurs se concentrant sur un soutien médical sur leur lieu de travail et sur des mesures de prévention en santé au travail :

  •  Proposer aux salariés un accès libre, direct et permanent à un professionnel de santé en appui des équipes de santé au travail pour s’informer et bénéficier facilement de conseils en matière de soins et de traitements.
  • Proposer une solution digitale et personnalisée, de type COPASS, qui permet au salarié à travers un questionnaire simple d’évaluer son propre niveau de vulnérabilité face à la COVID-19 et de connaitre les directives de son entreprise correspondant à son niveau en matière de protocoles au travail.
  • Apporter une aide pour identifier les laboratoires médicaux référencés pour le dépistage avec les tests (PCR ou autre) pour orienter les salariés et définir les solutions les plus efficaces et conformes avec la réglementation de chaque pays.
  • Conseiller et proposer aux salariés de se protéger contre la grippe : en vue de la période hivernale, il est bénéfique afin d’améliorer le taux de vaccination, dans un contexte de tension et de surcharge des capacités hospitalières.

Enfin, dans le cadre de départ en mission à l’étranger et pour la reprise des voyages essentiels, l’entreprise peut également faciliter la vie de ses salariés en mettant en place des corridors sanitaires qui accompagneront le salarié dans la préparation de son voyage via des campagnes de dépistage, la transmission d’informations médicales sécurisées avec l'application AOK Pass et un suivi médical continu par un personnel de santé tout au long du voyage.

Santé au travail : le casse-tête des managers dans le contexte de la COVID-19

Pour les responsables, mettre en place ces mesures peut relever du casse-tête du fait de la complexité des paramètres liés à son activité, à la variété des profils de ses salariés, ou la diversité des métiers qui la composent. Ainsi, il est nécessaire que les managers puissent être soutenus pour :

  • Avoir accès à une veille législative et réglementaire à jour dans le domaine de la santé au travail

  • Comprendre et transposer les protocoles sanitaires de la COVID-19 publiés par l’Etat

  • Revoir et adapter les protocoles de santé propres à l’entreprise et son DUERP

  • Avoir une vision globale de l’état de santé des salariés

  • Et proposer des bilans de santé aux salariés les plus vulnérables

Ainsi, au-delà de la simple responsabilité légale de l’entreprise relative au Devoir de Protection (Duty of Care), la politique décrite dans un « plan santé » revêt une dimension stratégique qui touche à l’image de l’entreprise mais c’est aussi un élément clé de sa performance. Ce plan santé permettra aux entreprises de renforcer leur continuité d’activités et d’améliorer la rétention de ses talents qui constituent son capital humain.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur les innovations en santé par International SOS ? Visionnez notre webinar sur les innovations en santé pour gérer la crise COVID-19 en entreprise et découvrez notre solution PROTECTION DU CAPITAL HUMAIN.

 

1Sondage IFOP pour Wittyfit – Siaci Saint Honoré – Août 2020