Livre Blanc : Les impacts de la COVID-19 sur la gestion de crise en entreprise

La gestion de crise est un élément crucial de la résilience de toute organisation. Elle garantit la préparation de l’organisation, sa capacité à identifier et répondre rapidement à un événement imprévu, l’identification des parties prenantes et une prise de décisions éclairées tenant compte de toutes les informations à disposition.

 

Les bénéfices d'un protocole de gestion de crise

Les bénéfices d’une gestion de crise semblent clairs : des vies peuvent être sauvées, la continuité d’activité et la réputation de votre organisation sont préservées. En outre, une cellule de crise bien préparée peut influencer positivement les performances de l’entreprise et les gains des actionnaires. Une récente étude menée par PwC révèle que les entreprises qui réagissent bien à une crise bénéficient en moyenne d’une plus-value de 22 %. Par ailleurs, la gestion de crise est un sujet auquel les conseils d'administration et la direction générale s'intéressent de près, même si les données recueillies pour le rapport du Business Continuity Institute (BCI) soulignent qu'il reste encore beaucoup à faire.

 

Les changements engendrés par la pandémie de COVID-19 dans la gestion de crise

La pandémie de COVID-19 a mené à un changement opérationnel et stratégique dans la gestion de crise au sein des entreprises.

En collaboration avec International SOS , le BCI publie son dernier rapport et présente les faits marquants de l’évolution de la gestion de crise. Il révèle notamment  que  :  

 

  • La COVID-19 a contribué à faire de la gestion de crise une discipline collaborative et dynamique.

 

  • Les opérations au sein des organisations sont devenues plus centralisées à la suite de la pandémie, et la gestion de crise n'y fait pas exception : 42,5 % des personnes interrogées gèrent la gestion de crise par le biais d'un processus centralisé, tandis que seulement 10,1 % et 6,2 % la gèrent par le biais d'une approche régionale ou d'unité opérationnelle dédiée. Par ailleurs, 36,6 % ont déclaré utiliser une approche hybride. Dans ce cas, les régions disposent de l'autonomie nécessaire pour gérer leurs propres événements, mais des politiques d'escalade et des process de communication clairs sont établies avec l'équipe globale de gestion de crise.

 

  • "La santé mentale et le bien-être du personnel sont une considération essentielle de l'équipe de gestion des crises." 87,4 % des répondants sont soit tout à fait d'accord, soit d'accord pour dire que cet aspect est pris en compte dans leurs plans.

 

Téléchargez le rapport complet (anglais) afin d’accéder à l’intégralité de l’analyse et les recommandations d’experts pour réussir la gestion de crises futures. 

 

Les experts d'International SOS vous aide à remplir votre Devoir de Protection en mettant à votre disposition les solutions et les outils nécessaires à l'anticipation de dégradation ou de tension sécuritaire ou sanitaire

 

Business Continuity Institute (BCI) est le réseau mondial de référence des professionnels de la continuité d’activité et de la résilience. Avec plus de 9 000 membres présents dans 120 pays, BCI réalise des recherches et partagent les dernières informations et tendances pour aider les entreprises à créer un avenir plus résilient.